Rentrée, COVID, et esprit d’enfance



En septembre 2009, notre édito s’interrogeait sur la grippe H1N1 et sur les premiers signes de reprise. « La grippe H1N1 serait-elle la pandémie tant redoutée ? La reprise serait-elle confirmée permettant d’espérer une croissance durable ? »

Hélas ! Douze ans plus tard, la pandémie est bel et bien là, et notre économie déjà hésitante ces dernières années a été frappée par les mesures sanitaires.

Beaucoup espéraient qu’en septembre la vie reprendrait comme avant. Force est de constater que nos repères ont évolué, que les niveaux d’endettement ont explosé, et que les contraintes et incertitudes sont loin d’être levées.

Pour ce qui est de l’économie mondiale, la reprise va être lente et les pertes de productivité notables : Le FMI dans ses scénarios optimistes ne prévoit un retour à la normale qu’en 2022.
Les Etats et organisations supranationales cherchent à redonner de l’air aux entreprises, mais à quel prix et pour quelle efficacité ? Sans compter la tentation du repli sur soi…

Et pendant ce temps, les 12,4 millions de petits écoliers Français viennent de faire la rentrée.

En dépit des contraintes sanitaires, ils mordent à pleines dents leur nouveau cadre de vie, gonflés d’énergie, tournés vers l’avenir.
Cette capacité des enfants à se mobiliser, pourrait par certains côtés nous aider à relancer

la machine.
Analysons leurs principaux ressorts en s’inspirant (un peu librement) du philosophe Roger Pol-Droit, dans son livre « Esprit d’enfance » (Editions Odile Jacob, 2017) et prenons-en de la graine !
– Vivre le présent avec une intense concentration. Comme si c’était la première fois.
Avec curiosité et émerveillement.
– Savoir que l’avenir nous appartient.
– Croire en ses rêves et s’efforcer de les réaliser.
– S’appuyer sur son passé sans le laisser peser sur ses épaules.
– Rester spontané, transparent, simple, un peu naïf, fier et confiant.
– Travailler en s’amusant.
– Rire.
Sans attendre la cour de récréation, nous sommes à votre disposition pour échanger sur votre situation personnelle, pour additionner nos compétences, et pour vous donner nos meilleurs conseils.

Bonne rentrée !