Non-respect par l’employeur des préconisations du médecin du travail = harcèlement moral



L’employeur, qui de façon volontaire et habituelle, ignore les préconisations du médecin du travail en confiant des tâches au salarié pour lesquelles un avis de contre-indication a été prononcé, met en péril l’état de santé du salarié.

Cette attitude caractérise un harcèlement moral de la part de l’employeur.