CFE : Parfois il faut contrôler



Si vous avez réalisé une cession partielle d’établissement en 2019 et que vous avez souscrit avant le 1er janvier 2020 une déclaration rectificative pour l’imposition de 2020, il convient de vérifier que l’imposition 2020 a bien été établie sur la base de la déclaration rectificative et non sur celle de la déclaration initiale.